À la découverte des sports adaptés : le hockey sur luge

Le hockey sur luge est un sport d’équipe dérivé du hockey traditionnel. Pour y jouer il faut posséder une certaine force physique, puisque c'est à l'aide du haut du corps que l'athlète se déplace. Ce sport est donc généralement pratiqué par des athlètes ayant des lésions aux membres inférieurs.

RESSOURCES

Fédérations

Hockey Québec
Comité paralympique international (règlements officiels)

Matériel pédagogique

Hockey Canada
Hockey Alberta
Handisport

Clubs sportifs

Liste des clubs du Québec

Portraits d'athlètes

DESCRIPTION

Inventé dans un centre de réadaptation en Suède au début des années 1960. À l’origine, il s'agissait d'un traîneau à châssis métallique (luge) modifié en y ajoutant 2 lames ordinaires de patins et des tiges rondes munies de poignées de bicyclette comme bâtons.

Le hockey sur luge fait son entrée officielle en 1993 aux jeux paralympiques de Lillehammer en Norvège.

But du jeu 

Le but du jeu est d’envoyer la rondelle dans le but adverse, et d’empêcher l’autre équipe de marquer.

Classification et composition des équipes

Une équipe est composée de 6 joueurs sur la glace, dont le gardien.

Pour participer à une compétition, les joueurs doivent avoir une limitation correspondant à un handicap minimum, défini comme étant une atteinte permanente à 1 ou aux membres inférieurs et qui rends le hockey régulier impossible. Cependant, au niveau local, de nombreux joueurs qui pratiquent ce sport n’ont pas de limitation.

Terrain et équipement

Le Hockey sur luge se pratique sur une patinoire de hockey standard. La surface de jeu, les marques de cette dernière, les buts et la rondelle sont identiques au hockey traditionnel.

Cependant, les bancs des joueurs et de punitions sont modifiés afin que ceux-ci soient à ras la glace. Si l’aréna n’est pas modifié de la sorte, les joueurs prennent place sur le bord de la bande, entre la ligne rouge et la ligne bleue.

Les joueurs sont assis sur une luge constituée d’un châssis d’aluminium ou d’acier monté sur 2 lames de patins à glace. La hauteur doit être suffisante pour que la rondelle puisse passer en dessous de la luge. Le siège est fait de fibres de verre ou de matériaux semblables. Les pieds, chevilles, genoux et hanches des joueurs sont maintenus à l’intérieur de la luge par des courroies.

Chaque joueur dispose de 2 bâtons qui font environ 1/3 de la longueur d’un bâton de hockey régulier. Une extrémité du bâton comporte une lame (palette) pour manier la rondelle et effectuer les tirs; l’autre comporte un pic en métal à pour permettre au joueur de se propulser. Les bâtons des gardiens de but sont munis de pics supplémentaires sur le talon de la lame (palette) afin d’accroître leur mobilité.

Règlements et pointage

Le hockey sur luge applique les règlements de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), toutefois quelques modifications existent.

Une partie est composée de 3 périodes de 15 minutes. En cas d’égalité, il y a une période supplémentaire et des tirs de barrage si nécessaire.

Il est défendu de plaquer un joueur avec le devant de la luge; les plaquages doivent se faire avec les épaules.