À la découverte des sports adaptés : le goalball

Joueurs de goalball

Le goalball est un sport de ballon inventé spécifiquement pour les personnes ayant une déficience visuelle.

C’est un sport très rapide et qui nécessite une grande concentration et le silence dans la salle. Aux niveaux national et paralympique, les lancers peuvent dépasser les 60 km/h.

RESSOURCES

Fédération

Association sportive des aveugles du Québec
International Blind Sport Federation (règlements officiels)

Matériel pédagogique

Comité paralympique Canadien : 2e et 3e années, 4e à 6e année
Sports aveugles Canada : plans de cours
Recréagir : Goalball - Toujours plus de goallball
Enfants Parapanam : ballon au but
Handisport : goalball - torball
Comité Paralympique Belge : fiches d'activités

Clubs sportifs

Liste des clubs du québec

Portraits d'athlètes

Bruno Haché

DESCRIPTION

Bref historique 

Le goalball a été créé suite à la Deuxième Guerre mondiale, en Europe, comme moyen de réadaptation pour les personnes devenues aveugles pendant les combats.

Le goalball fait son entrée aux jeux paralympiques en 1976 à Toronto au Canada.

But du jeu 

L’objectif et d’envoyer le ballon dans le but adverse pour marquer des points, et d’empêcher les joueurs adverse de marquer.

Classification et composition des équipes

Chaque équipe est composée d’environ 6 joueurs, dont 3 sur le terrain.

Pour faire partie d’une équipe il faut correspondre à une des 3 catégories paralympiques encadrant la déficience visuelle : B1 (cécité totale), B2 et B3.

Terrain et équipement

Le goalball se joue sur un terrain standard de volleyball, soit 18 x 9 m. La zone de jeu et toutes les lignes sur le terrain sont délimitées par des bandes de ruban adhésif rugueux recouvrant une ficelle épaisse, pour que les joueurs retrouvent leur position sur le terrain. Les buts font toute la largeur du terrain, et sont haut de 130 cm. Le ballon pèse 1.25 kg, il a une circonférence d’environ 76 cm, rebondit peu et contient des grelots.

Tous les joueurs doivent obligatoirement porter un bandeau ne leur permettant aucune vision, afin d'assurer l’égalité de tous les joueurs, qu’ils aient une déficience visuelle partielle ou totale. Les joueurs de différentes classifications participent donc à la même compétition.

Règlements et pointage

Une partie dure 24 minutes et est divisée en 2 périodes de 12 minutes chacune, avec une mi-temps de 3 minutes.

Le goalball nécessite le silence de l’audience dès que le ballon est en jeu. Ce règlement est primordial afin de ne pas nuire aux joueurs qui se servent essentiellement de leur ouïe pour jouer. L’entraîneur peut parler à ses joueurs, mais à des moments très précis, lors de la partie. S’il parle à des moments interdits, le dernier joueur qui aura lancé se verra attribuer une punition*.

Il est strictement interdit, dès que la partie est commencée, de toucher à son bandeau sans avoir, au préalable, demandé la permission à l'arbitre et que celui-ci l'ait accordée. Dans le cas contraire, une punition* sera donnée.

Il y a 3 positions sur le terrain : centre, aile droite et aile gauche. Certains joueurs peuvent jouer plusieurs positions de manière efficace. Les équipes modifient souvent leurs positions durant la partie pour confondre l’équipe adverse. Le joueur au centre a une position plus défensive alors que les ailiers ont un rôle plus offensif.

Un même joueur ne peut lancer le ballon plus de 2 fois consécutives. Suite à un lancer, le premier contact du ballon avec le sol doit obligatoirement se produire avant la ligne de 3 mètres (la ligne high ball), située en avant de la zone de jeu.

Dès le premier contact entre un joueur de l’équipe et le ballon, le joueur en possession a exactement 10 secondes pour, soit lancer, soit faire une passe à un coéquipier afin qu'il fasse un lancer. Sinon, la dernière personne de l’équipe à avoir lancé devra défendre la punition*.

*Le joueur à qui on attribue une punition doit défendre un tir adverse seul.