À la découverte des sports adaptés : le volleyball assis

Joueurs de volleyball assis

Le volley-ball assis est une discipline du volley-ball paralympique, qui se pratique assis au sol. Il est principalement pratiqué par des athlètes amputés, présentant des lésions aux membres inférieurs ou aux doigts.

RESSOURCES

Fédérations

Volleyball Canada
World ParaVolley (règlements officiels)

Matériel pédagogique

Comité paralympique Canadien : 2e et 3e années, 4e à 6e années
Enfants Parapanam : volleyball coopératif
Récréagir : volleyball assis sur mini-terrains
Handisport : volleyball
Comité paralympique Belge

Portraits d'athlètes

José Rebelo

DESCRIPTION

Le volleyball assis a été inventé en 1956 aux Pays-Bas. En 1986, l’Association canadienne des sports pour amputés (ACSA) a mis sur pied le premier programme formel et national. Ce sport fait son entrée aux jeux paralympiques en tant que sport de démonstration en 1976 à Toronto au Canada et devient sport officiel en 1980 à Arnhem aux Pays-Bas.

But du jeu 

Le but de chaque équipe est d’envoyer le ballon au-dessus du filet dans l’espace de passage de façon à ce qu’il touche le sol du camp opposé.

Classification et composition des équipes

Une équipe peut comprendre jusqu’à 12 joueurs, dont 6 sur le terrain.

Afin de déterminer si le handicap est conforme aux critères minimaux de handicap au volley-ball, chaque athlète doit être classé.

L'athlète est classé dans une catégorie (D ou MD) reflétant la gravité du handicap (de mineur à sévère). Si le total des points attribués à un athlète pour l’ensemble des mouvements testés est trop élevé, l'athlète peut être inadmissible à jouer dans la mesure où il ne satisfait pas aux critères minimaux de handicap au volley-ball. Dans certains cas, le handicap d'un joueur de volley-ball (p. ex., absence de doigts) peut ne pas être assez sévère pour une admissibilité à d'autres sports inscrits au programme des Jeux paralympiques (ex. athlétisme pour amputés), mais lui permet toutefois de participer aux épreuves de volley-ball.

Terrain et équipement

Le terrain mesure 10 x 6 m et la hauteur du filet est de 1,15 m chez les hommes et 1,05 m chez les femmes.

Le ballon est identique au ballon de volleyball traditionnel.

Règlements et pointage

Ce sport est régi par la même réglementation que le volley-ball traditionnel, à quelques exceptions près.

Une partie peut comprendre jusqu'à 5 manches, chacune des 4 premières manches est gagnée par l’équipe qui marque la première 25 points avec un avantage d’au moins 2 points sur l’équipe adverse.

Les fesses d’un joueur doivent demeurer en contact avec le sol en tout temps lors d’un contact de balle. Il est défendu aux joueurs de se lever, de s’élever du sol ou de faire des pas. La seule exception à cette règle est lorsqu’un joueur effectue une roulade arrière lors d’une action défensive (pour sauver une balle) dans la zone arrière résultante en une élévation des 2 fesses du sol. Lors d’une action défensive (pour sauver une balle) non considérée comme un contre, dans la zone avant, une brève perte de contact avec le sol est permise.

Chaque équipe a droit à un maximum de 3 touches de balle avant de la renvoyer vers l’équipe adverse. Le contre ne constitue pas une touche.

Les joueurs de ligne avant peuvent contrer le service adverse.

Les positions des joueurs sont régies et contrôlées par la position de leurs fesses. Les mains et les jambes des athlètes peuvent donc se trouver à l’intérieur de la zone d’attaque.