Les bienfaits de l’activité physique chez les personnes ayant un TSA

Jeunes athlètes du Défi sportif AlterGo 2015 à l'épreuve du mini-marathon

Une étude s’est penchée sur les effets de l’activité physique pour les personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA).

Cette étude, qui a recensé les articles traitant de ce sujet sur trois bases de données, a permis de constater les effets positifs de l’augmentation de la pratique d’activité physique pour les personnes ayant un TSA, en particulier lors d’interventions individuelles.

En effet, les activités pour lesquelles on a enregistré une plus grande amélioration des habiletés sociales et motrices chez les individus ayant un TSA sont les activités aquatiques et le jogging.

 « L’activité physique est reconnue comme une thérapie potentielle pouvant atténuer certains symptômes des TSA. »

Consulter les résultats de cette recherche, en cliquant ici.